Livre personnalisé polar

Le chien des Baskerville

Le chef d’oeuvre absolu de Conan Doyle : notre nouveau roman personnalisé. Paru le 20 novembre.

Qui n’a, un jour, rêvé de mener l’enquête au côté du plus célèbre des détectives privés ?

Sherlock Holmes, le fameux détective, sollicite votre aide pour l’assister dans une enquête qui s’avère difficile et dangereuse.  Le descendant des Baskerville est en grand danger. Sa famille est poursuivie, depuis des siècles, par une malédiction : ils meurent tous, de mort violente, sous les crocs d’un féroce molosse, tout droit sortie des portes de l’enfer. En tous cas, c’est ce que prétend cette malédiction…

Pourrez-vous sauver le dernier des Baskerville ?

Ne risquez-vous pas, vous-mêmes, de vous faire dévorer par le féroce molosse qui hante la lande maudite et embrumée ?

Vous ne le saurez qu’en lisant le mot FIN !

Ce roman personnalisé policier s’adresse à un homme entre 25 et 60 ans. (l’âge importe peu).

Dans cette histoire, il mène l’enquête au côté du plus célèbre des détectives privés : Sherlock HolmesIl tient le rôle du docteur Watson : il est devenu son inséparable acolyte, son fidèle et précieux assistant. 

Il vivra, ainsi, la plus fameuse de ses aventures : Le chien des Baskerville !

Roman personnalisé de 230 pages

Couverture cartonnée souple

Format fermé : 145 x 205 mm

30 éléments personnalisables

√ Couverture personnalisable

Temps à passer pour personnaliser votre roman : 15 minutes

Vous pouvez inclure une dédicace

√ Expédition en 3 jours ouvrés (hors week-end et jours fériés) + délai d’acheminement postal (2 jours).

√ Couverture non contractuelle.

Prix : 29,90 euros

Exemplaire identique supplémentaire = 10€ par roman (-70%) : un prix « cadeau » pour faire plaisir à toute la famille ! Renseignez le code promo correspondant au moment de payer la commande :

– 2 exemplaires : code =  CHIEN2

– 3 exemplaires : code =  CHIEN3

Trois personnages à personnaliser :

Personnage principal : votre héros (un HOMME entre 25 et 60 ans).

Personnage N°2 (secondaire)  : l’assassin (un HOMME).

Personnage N°3 (secondaire) : un gamin qui aide Sherlock Holmes pendant son enquête (un GARÇON entre 13 et 17 ans).

Chapitre I : Monsieur Sherlock Holmes

M. SHERLOCK HOLMES se levait habituellement fort tard, sauf lorsqu’il ne dormait pas de la nuit, ce qui lui arrivait parfois. Ce matin-là, pendant qu’il était assis devant son petit déjeuner, je ramassais la canne que notre visiteur avait oubliée, la veille au soir. C’était un beau morceau de bois, solide, terminé en pommeau. Juste au-dessous de ce pommeau, une bague d’argent qui n’avait pas moins de deux centimètres de haut portait cette inscription datant de 1884 : « À James Mortimer, M.R.C.S., ses amis du C.C.H. ». Une belle canne ; canne idéale pour un médecin à l’ancienne mode : digne, rassurante…

– Eh bien, Watson, que vous suggère cette canne ?

Holmes me tournait le dos, et je n’avais rien fait qui pût le renseigner sur mon occupation du moment.

– Comment savez-vous que je l’examine ? Vous devez avoir des yeux derrière la tête !

– Non, mais j’ai en face de moi une cafetière en argent bien astiquée. Dites, Watson, que pensez-vous de la canne de notre visiteur ? Nous avons eu de la malchance de le manquer, nous ignorons le but de sa démarche : ce petit prend donc de l’importance. Allons, Watson, reconstituez l’homme d’après la canne ! Je vous écoute.

Je me mis en devoir de me conformer de mon mieux aux méthodes de mon ami.

– Selon moi, dis-je, ce docteur Mortimer est un médecin d’un certain âge, à mœurs patriarcales, aisé, apprécié, comme en témoigne le geste de ceux qui lui ont offert cette canne.

– Bon ! Excellent !

– Je pense qu’il y a de fortes chances pour que le docteur Mortimer soit un médecin de campagne qui visite à pied la plupart de ses malades.

– Pourquoi, s’il vous plaît ?

– Parce que cette canne, qui à l’origine était très élégante, se trouve aujourd’hui dans un tel état que j’ai du mal à me la représenter entre les mains d’un médecin de ville. Le gros embout de fer est complètement usé ; il me paraît donc évident que son propriétaire est un grand marcheur.

– Très juste !

– D’autre part, je lis : « ses amis du C.C.H. ». Je parierais qu’il s’agit d’une société locale de chasse dont il a soigné les membres et qui lui a offert un petit cadeau pour le remercier.

– En vérité, Watson, vous vous surpassez ! s’exclama Holmes en repoussant sa chaise et en allumant une cigarette. Je suis obligé de dire que dans tous les récits que vous avez bien voulu consacrer à mes modestes exploits, vous avez constamment sous-estimé vos propres capacités. Vous n’êtes peut-être pas une lumière par vous-même, mais vous êtes un conducteur de lumière. Certaines personnes dépourvues de génie personnel sont quelquefois douées du pouvoir de le stimuler. Mon cher ami, je vous dois beaucoup !

Questionnaire de personnalisation du roman

IMPORTANT : vous pourrez TESTER le formulaire, mais vous ne pourrez le VALIDER qu’APRÈS avoir passé commande du livre à personnaliser !

Livre personnalisé en 48H + expédition

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Paiement sécurisé de votre livre personnalisé

Couvertures de romans personnalisés Le chien des Baskerville

Créer mon roman personnalisé Le chien des Baskerville

Adapter mon livre personnalisé Le chien des Baskerville

L’extrait, ci-dessous, montre comment sera modifié votre roman. Les réponses au questionnaire, seront intégrées dans le roman à des endroits précis. Voici un exemple :

AVANT personnalisation du roman

–  Mais pourquoi ne pas m’avoir prévenu, Holmes  ?

–  Si vous aviez été prévenu, mon cher Watson, cela n’aurait rien facilité et j’aurais pu être reconnu. Vous auriez voulu me dire quelque chose, ou par gentillesse vous auriez désiré m’apporter un peu de confort supplémentaire, et un risque inutile aurait été couru. J’ai emmené Cartwright, dont vous vous souvenez  : le petit bonhomme de l’Express Office. Il a pourvu à mes besoins les plus simples  : une miche de pain… un peu de vin chaud… votre boisson préférée, n’est-ce pas, mon cher ami  ?… du linge de rechange… et, de temps en temps, il m’apportait un bon petit plat… un poulet frite… Plat que vous adorez aussi Watson n’est-ce pas ? Que peut souhaiter de plus un mortel ? Il m’a donné de surcroît une paire d’yeux supplémentaires sur une paire de jambes très agiles  : ce qui m’a été incomparablement utile. (…)

Si vous validez les textes suivants…

Nom du héros : Moretton

Boisson favorite du héros : Coca Cola Zéro

Plat préféré du héros : une escalope milanaise

… le résultat se présentera ainsi :

APRÈS personnalisation du roman :

–  Mais pourquoi ne pas m’avoir prévenu, Holmes  ?

–  Si vous aviez été prévenu, mon cher Moretton, cela n’aurait rien facilité et j’aurais pu être reconnu. Vous auriez voulu me dire quelque chose, ou par gentillesse vous auriez désiré m’apporter un peu de confort supplémentaire, et un risque inutile aurait été couru. J’ai emmené Marchand, dont vous vous souvenez  : le petit bonhomme de l’Express Office. Il a pourvu à mes besoins les plus simples  : une miche de pain… un peu de Coca Cola Zéro… votre boisson préférée, n’est-ce pas, mon cher ami  ?… du linge de rechange… et, de temps en temps, il m’apportait un bon petit plat… un poulet frite… Plat que vous adorez aussi Moretton n’est-ce pas ? Que peut souhaiter de plus un mortel ? Il m’a donné de surcroît une paire d’yeux supplémentaires sur une paire de jambes très agiles  : ce qui m’a été incomparablement utile. (…)

Vous avez une question à nous poser ? Vous souhaitez vous inscrire à notre newsletter pour être informé(e) sur nos offres et nos nouveautés à paraître ? 

Nous sommes à votre disposition pour vous renseigner. 

Service clientèle : contact@roman-personnalise.fr

Facebook
Twitter
Instagram